Une grande communauté au service des bio-ressources marines

Jan 30, 2018
Pierre Erwes - BioMarine

L’avenir sourit aux audacieux ! Il est temps pour chacun de nous, d’agir pour faire évoluer les mentalités et préparer notre société aux défis de demain. Quels sont les leviers de cette nouvelle donne : L’espace et les océans.

Alors que nous progressons rapidement vers la colonisation de nos satellites et des planètes voisines, au même moment, sur notre planète bleue, nous prenons conscience de l’intérêt majeur que représentent les océans et ses formidables ressources biomarines.  Nous devons rapidement établir une vraie stratégie globale pour nos océans, qui alliera conservation et développement économique, qui combinera des politiques de pêches réalistes avec  l’optimisation de l’aquaculture, qui passera par l’intensification des énergies marines renouvelables, la mise ne place d’une filaire algues, l’intensification des recherches sur les micro algues à des fins énergétiques, nutritionnelles et aussi pharmaceutiques.

Décidément, nous vivons une époque formidable pleine d’opportunités! Malheureusement depuis plusieurs générations nous avions pris l’habitude de vivre aux dépens de richesses naturelles inépuisables que notre planète  avait accumulée durant les 4 milliards d’années précédant l’arrivée de l’homme et de son développement industriel. Force est de constater que nous avions surestimé ce potentiel. Alors que les apôtres médiatiques de la conservation proposent des solutions illusoires et rétrogrades basées sur la contrainte, le dicta environnementaliste et la décroissance,  nos industriels, nos chercheurs et les investisseurs construisent et élaborent la société de demain qui consacrera la  gestion durable des nos bio- ressources, les techniques de recyclage,  l’innovation créatrice de valeur.

Non nous ne sommes pas dans le syndrome du Titanic, et la croissance bleue est devenue une réalité créatrice de richesses et d’emploi…

Notre planète abritera bientôt plus de 9 milliards habitants et nous nous devons de travailler en bonne concertation avec les industriels, les investisseurs, les scientifiques et la société civile pour mettre en place les solutions adéquates qui permettront de nourrir  la planète, de l’alimenter en énergies renouvelables, se doter des outils qui permettront de réduire efficacement les pollutions et les contraintes sur l’environnement. Les solutions permettant de valoriser durablement les bio- ressources marines  tout en favorisant le développement économique des populations locales sont en plein déploiement autour du monde et les pays hier encore « émergeants » s’engagent massivement dans  le développement de ces filières. De nombreux pays  sont en train de développer leur secteur aquaculture en intégrant les dernières technologies, les contraintes réglementaires et environnementales qui assureront le développement modèle et durable de leur industrie. Les collaborations internationales se multiplient et l'europe déploie des moyens importants pour assurer des débouchés à nos biotechnologies marines, notre aquaculture et ses  filaires biomarine. La micro algue en replacement de la protéine végétale devient un axe de développement rapide supporté par de nombreux programmes de recherche (Canada, France, Norvège, Chine). Le développement de l’aquaculture off-shore, en proximité des zones de développement éolien permet de développer  des synergies notamment en termes de services et de maintenance. Ces zones d’exclusion deviennent de fait des zones de développement parfaitement adaptées à l’aquaculture off-shore. Le problème complexe des « by catches » pour la pêche industrielle ouvre de nouvelles opportunités sur l’utilisation de ces prises comme source de protéine pour le développement de la filière aquaculture. L'exploitation de nouvelles espèces, ouvrent de réelles possibilitiés dans la recherche sur le cancer, la cosmétique et la nutrition humaine.

226 Milliards de Dollars ! Voilà ce que représente le marché annuel des bios ressources marines. Mal connu du grand public, souvent dissimulé par l’organisation en silos des industries traditionnelles le marché de la biomarine est en passe de devenir le moteur de la croissance internationale.  

Que représente cette industrie Biomarine et quel est son devenir à l’horizon 2020 ?

  1. Les  biotech marine représentent 8% du marché des biotech et représenteront 15% en 2020
  2. Les bioplastiques d’origine marine représentent moins de 1% des biomatériaux et ils devraient représenter plus de  10% du marché en 2020
  3. Les bioénergies d’origine marine représentent 1,5% du marché énergétique et représenteront plus de  3% en 2020
  4. L’aquaculture produit maintenant 25% du marché global de la protéine. Ce chiffre sera au-delà de 35% en 2020.
  5. La chimie bleue ne représente que 6% du marché mondial et devrait se situer au environ des 15% à l’horizon 2020
  6. Les cosmétiques d’origine marine occupent 13% du marché cosmétique et devrait être à plus de 30% d’ici 2020
  7. Le segment de la Nutraceutique d’origine marine est quant à lui déjà à 32% du marché global et devrait continuer sa croissance au-delà des 50% d’ici 2020
  8. Les ingrédients marins sous toutes leurs formes représentent 38% des ingrédients naturels utilisés. Le taux de pénétration sera au-delà de 55% d’ici 2020.

Ce monde des bioressources marines est une mosaïque complexe, en pleine évolution dont les contours diffus intègrent de nombreux secteurs industriels et de l’innovation. J’ai souvent insisté lors de nos conventions sur la disparité apparente de nos activités qui cependant s’assemblent dans une logique transversale parfaite et  offrent  de ce fait  un monde d’opportunités et de synergies communes. Les ingrédients marins sous toutes leurs formes représentent le cœur de nos industries. Tous les marchés dérivés dont l’aquaculture, la nutrition humaine et animale, la cosmétique, la Nutraceutique, la pharma, la biotechnologie, le cleantech, les bioénergies, et l’environnement  se développent  rapidement sur l’exploitation plus ou moins sophistiquée de bio- ressources marines et d’ingrédients primaires.

En structurant notre secteur des bioressources marines dans une approche transversale nous créons des passerelles formidables pour la recherche fondamentale, le développement de collaborations internationales, ainsi que de très nombreuses opportunités d’affaires. Ainsi à titre d’exemple, les producteurs d’algues deviennent les acteurs incontournables du développement de l’aquaculture en quête de substitut protéiné au « Fishmeal », ils contribuent au développement de la filaire nutraceutique en fournissant des acides gras  d’origine végétale ; les extractions plus sophistiquées telles que les caroténoïdes et les collagènes  sont autant d’intérêt pour l’industrie cosmétique, et les métabolites et les enzymes originaux de certaines algues font le bonheur de certaines sociétés de biotechnologies à la pointe de la chimie bleue.  Enfin les algues offriront bientôt une alternative intéressante apour la production des bioplastiques… Grâce à la génomique, les bioressources marines vivent une véritable révolution technologique et conceptuelle. Souvent très en avance sur son temps notre recherche doit accentuer son effort de communication vers le grand public afin que de nombreuses barrières psychologiques tombent.

Depuis octobre 2008 date à laquelle nous avons lancé BioMarine, sous la présidence française du conseil européen, les projets liés à la biomarine ont fleuris au niveau international. Nous assistons à un véritable « Blue Rush » !   Tout cela tend à accréditer la cause du développement économique de notre filière. Durant ces 5 dernières années nous avons construit et développé une communauté BioMarine de  250,000 professionnels dans plus de 52 pays, travaillant dans plus de 33 disciplines différentes. Cette communauté BioMarine regroupe de nombreux entrepreneurs, des scientifiques, des chefs d’entreprises, des investisseurs, des représentants d’organisations non gouvernementales, des politiques et des journalistes. Afin de créer une véritable synergie productive, qui puisse proposer, élaborer et accélérer les décisions dans et pour nos secteurs, nous lançons ce mois ci, notre communauté BioMarine en ligne accèssible sur le web et sur les smartphones. elle permettra des échanges plus directs et offira toute une série de services indspensables aux entrepreneurs bleus.

Cette année 2018 sera porteuse de nombreux projets biomarines. Le Portugal qui accueillera la 9ème édition de notre convention Biomarine à Cascais les 1,2,3 Octobre prochains, s’est engagé dans un plan ambitieux de développement de l’utilisation et de l’optimisation de ses ressources marines. 350 chefs d’entreprises, deschefs d’état, de nombreux représentants gouvernementaux, la commission européenne participeront aux discussions et aux échanges. La première grande edition de MyBlueCity se tiendra en parralèle de la convention et sera ouvert à tous les publics.

Nous vous donnons rendez vous rapidement ici sur notre communauté BioMarine pour suivre ces developpements et participer à nos nombreux projets.

Pierre Erwes

Executive Chairman BioMarine

 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.